Publié dans Aujourd'hui, vu, lu pour vous

Droits des enfants sur écrans noirs

Bien entendu, il y a quelques films qui font peur, Halloween n’est pas très loin et d’autres qui font rêver, Noël approche. Comme toujours, il y a les dessins animés et les héros enfantins, mais le cinéma met aussi en scène des vies d’enfants trop proches de la réalité pour ne pas interroger, bousculer, inviter à la réflexion et à l’action.

Lire la suite de « Droits des enfants sur écrans noirs »

Publié dans Recherches, vu, lu pour vous

« Chaque enfant qu’on enseigne est un homme qu’on gagne. »

Nous connaissons toutes et tous l’aphorisme (et ses nombreuses variante) célébrant l’idéal républicain « Quand on ouvre une école, on évite, vingt ans plus tard, d’ouvrir une prison » et souvent attribué à Victor Hugo. Si celui-ci n’en ai pas le véritable auteur, ses convictions n’en démentaient, en tout cas, pas l’esprit. Tant il était convaincu des vertus de l’Éducation pour lutter contre la délinquance.

Les chercheurs Brian Bell, Rui Costa et Stephen Machin du London School of Economics lui donnent raison. A partir des données du FBI pour la criminalité américaine et d’un fichier équivalent pour l’état de Queensland en Australie, ils démontrent que l’allongement de la scolarité de 15 à 17 ans fait reculer le taux de criminalité (jusqu’à 6 % aux États-Unis). Alors qu’à l’inverse, l’état du Texas, qui a baissé d’un an l’âge de la scolarité obligatoire, voit son taux de criminalité augmenter.

Lire la suite de « « Chaque enfant qu’on enseigne est un homme qu’on gagne. » »

Publié dans vu, lu pour vous

Et si on avait recours à des vidéos francophones, en Éducation !

Pour introduire un nouveau sujet, dynamiser une présentation, faire débattre, varier les supports de cours, relancer l’intérêt, susciter la curiosité, provoquer des réactions…. quoi de mieux que la vidéo ?

D’autant que les enfants et les jeunes sont grands amateurs -et consommateurs- d’images animées.

La culture, les sciences, l’histoire, les questions de citoyenneté, de philosophie…sont l’objet de nombreuses ressources vidéos numérique. Et, contrairement à ce que pourraient laisser à penser la mondialisation et l’ère numérique, toutes ne sont pas en anglais. Il existe même de nombreuses chaînes de vulgarisation francophones sur YouTube, alliant généralement rigueur et humour pour expliquer des thèmes précis de diverses disciplines.

Le tout est de les connaître et de savoir où les trouver afin de pouvoir les utiliser à des fins d’Éducation.

C’est à ce travail que s’est attaché le Ministère de la Culture.

Lire la suite de « Et si on avait recours à des vidéos francophones, en Éducation ! »

Publié dans Recherches, vu, lu pour vous

La mixité sociale scolaire profiterait d’abord aux garçons d’origine populaire

Les 40 ans de la politique de la ville sont l’occasion de s’interroger sur les disparités territoriales. Dans son n° 193 de septembre 2018, la revue Diversité propose de montrer le chemin parcouru en quatre décennies, ses réussites et ses écueils, avec la volonté de montrer que les territoires de la périphérie sont aussi des territoires comme les autres, ou aspirent à le devenir.

Elle interroge ainsi la question scolaire et la mixité sociale à l’école en donnant la parole à Marco Oberti, sociologue et professeur à Sciences-Po. Ce directeur de l’Observatoire sociologique du changement (OSC) met en évidence un des paradoxes des inégalités territoriales dans l’éducation en montrant que « le verdict social et scolaire est plus dur pour certains collèges très populaires des parties chics » de certains départements « favorisés » que dans des départements globalement défavorisés (comme la Seine-Saint-Denis, par exemple). Dans ces derniers, en effet, « les logiques d’évitement entre collèges publics ne sont pas si importantes. »

Si ces éléments relativisent « les effets locaux et les logiques de compétition des établissements pour attirer les élèves », il n’en demeure pas moins que, « une fois contrôlés l’origine sociale, le sexe et le profil social d’un élève, être scolarisé dans un collège populaire de Seine-Saint-Denis divise par 1,4 à 1,8 les chances pour cet élève d’obtenir la mention bien ou très bien au brevet des collèges. »

Lire la suite de « La mixité sociale scolaire profiterait d’abord aux garçons d’origine populaire »

Publié dans Aujourd'hui, vu, lu pour vous

Diabète, surpoids, obésité : l’urgence d’éduquer à la santé et à l’alimentation

Le 13 novembre 2017 s’ouvraient, à l’Assemblée Nationale, les États Généraux du Diabète et des Diabétiques, avec ce slogan « 1 an pour évaluer et agir ensemble »

La synthèse des débats d’alors fait apparaître la place importante que devrait prendre la prévention et tout particulièrement aux enjeux de l’alimentation. Il y est ainsi affirmer que, «plutôt que de culpabiliser les diabétiques de type 2, mieux vaut prendre grand soin de l’alimentation et de l’activité physique dès le plus jeune âge, en milieu scolaire. C’est la meilleure manière de promouvoir l’éducation en santé, de battre en brèche les idées reçues et de dissiper le sentiment de honte qui envahit trop souvent le patient diabétique

Lire la suite de « Diabète, surpoids, obésité : l’urgence d’éduquer à la santé et à l’alimentation »

Publié dans Aujourd'hui, quoi de 9 ?

[Quoi de 9?] : les 9 infos du mois de novembre

Parmi les infos de ce mois de novembre :

– les mauvaises nouvelles des inégalités :

  • celles liées à la pauvreté telles que les présente l’Observatoire des inégalités
  • celles, éducatives, liées au territoire, comme l’analyse le CNESCO

– des anniversaires :

  • les 100 ans de la fin de la Grande Guerre
  • les 50 ans de l’Office franco-québécois de la Jeunesse

– des mobilisations :

  • pour les élections professionnelles dans la Fonction publique
  • pour lutter contre le harcèlement

– des engagements :

  • à faire vivre la Francophonie
  • à mieux accueillir les enfants allophones

Toutes ces informations -et d’autres- sont à retrouver dans le [Quoi de ?] de ce mois de novembre : quoi-de-neuf novembre 2018

Publié dans Aujourd'hui, Formation

Lutter contre toutes les formes de harcèlement, pas uniquement le premier jeudi de novembre

Toute forme de harcèlement qu’il soit produit par la violence ordinaire ou porté par les réseaux sociaux est inacceptable. Il n’a nullement sa place dans les lieux d’éducation. En parler et le combattre est donc indispensable. Et tel est l’objet d’une journée comme celle de mobilisation nationale de lutte contre toutes les formes de harcèlement entre élèves, qui se déroule dorénavant, depuis 4 ans, le premier jeudi du mois de novembre.

Car une journée ne peut être qu’une mise en lumière, un rappel, une invitation à conduire un travail éducatif de prévention et d’accompagnement tout au long de l’année.

Les chiffres sont plutôt encourageants.

Une enquête nationale du ministère de l’Éducation nationale parue en décembre 2017, estime que « le nombre de collégiens déclarant être victimes de plusieurs formes de harcèlement est en légère baisse : 5,6 % en 2017 contre 6,1 % en 2011. » Pour l’enquête internationale HBSC (Health Behaviour in School-aged Children), menée tous les quatre ans dans 42 pays auprès de collégiens, le harcèlement scolaire a diminué en France de 15 % au collège entre 2010 et 2014. La baisse atteint même 33 % en sixième. L’enquête Pisa de 2015 fait apparaître la France comme faisant partie des pays ayant le plus faible taux de harcèlement.

Lire la suite de « Lutter contre toutes les formes de harcèlement, pas uniquement le premier jeudi de novembre »

Publié dans vu, lu pour vous

Apprendre la démocratie ou la vivre ?

A l’heure où les populismes, voire les extrémismes gagnent du terrain et semblent même s’imposer politiquement ;

Alors que l’enquête du CNESCO montre qu’une partie de la jeunesse se sent éloignée de la politique, pour certains jeunes, même en incapacité de prendre part à des décisions collectives (lire ici notre article sur le rapport du CNESCO https://centrehenriaigueperse.com/2018/09/20/education-a-la-citoyennete-encore-beaucoup-a-faire/ ) :

La question de l’apprentissage de la démocratie se pose.

La revue « Questions d’éduc. » s’en empare dans son dernier numéro intitulé « Sait-on éduquer à la démocratie ? »

Lire la suite de « Apprendre la démocratie ou la vivre ? »

Publié dans Formation, Recherches, vu, lu pour vous

Toujours trop d’inégalités sociales et territoriales

Cette semaine est marquée par la publication de plusieurs études qui confirment le fait que le système scolaire français est largement inégalitaire.

L’équité sociale ne progresse pas en France

Un nouveau volume d’étude de l’enquête PISA 2015 « Regard sur l’éducation » place la France au deuxième rang des pays de l’OCDE, juste derrière le Japon pour les écarts de résultats entre les enfants issus des classes favorisés et ceux des familles défavorisées.

L’information n’est certes pas nouvelle. Elle est même générale. Partout dans le monde, « les enfants issus d’un milieu défavorisé sont d’autre part moins susceptibles de faire des études poussées. Au second cycle du secondaire, ceux dont les parents n’ont pas suivi d’études supérieures tendront à privilégier les cursus de l’enseignement professionnel à ceux de l’enseignement général, et la probabilité d’un abandon en cours de route est chez eux relativement élevée. Leur présence dans l’enseignement supérieur s’en ressent logiquement : la part de nouveaux étudiants qui n’ont pas un parent ayant lui-même atteint ce niveau d’instruction est faible. »

Mais si cette inégalité est généralisée, les écarts sont différemment importants selon les pays et donc les systèmes éducatifs. La moyenne pour les pays de l’OCDE en science par exemple correspond à 3 années d’école. En France, il est de 4 années d’école.

Si cette variation de la performance en sciences est caractérisée par les différences sociales pour 13% en moyenne dans les pays de l’OCDE, elles atteignent environ 20% en France alors qu’elles ne comptent que pour 8% en Norvège ou en Estonie (pays qui sont au-dessus de la moyenne des évaluations PISA).

Alors que plusieurs pays ont fait progresser de manière significative l’équité sociale dans les performances en sciences comme l’Allemagne et les États-Unis, faisant ainsi remonter légèrement la moyenne des pays de l’OCDE, la France stagne entre 2006 et 2015. Globalement ce ne sont que en France que 9% des enfants défavorisés qui parviennent « à briser ce plafond de verre social : contre 11% en moyenne dans l’Ocde (14% en Finlande). »

Les inégalités sont aussi territoriales

Alors même que PISA publie ce complément d’analyse, le CNESCO diffuse deux études (l’une consacrée à l’Ile de France et l’autre à l’ensemble du territoire national) qui mettent en évidence que « dans des contextes socio-spatiaux et démographiques inégaux, l’Éducation nationale et les collectivités territoriales déploient des ressources (humaines, budgétaires, offres de formation…) qui s’avèrent très variables selon les territoires. Ces inégalités fortes de ressources éducatives se développent aux côtés de disparités importantes dans l’orientation et la réussite scolaire. »

Lire la suite de « Toujours trop d’inégalités sociales et territoriales »

Publié dans Formation, Recherches

50 ans de réforme dans l’enseignement supérieur

En 2018, 79 % d’une génération sont bacheliers. Ils étaient 20 % en 1968 (28 % en 1984, 63 % en 1995, 63 % en 2007).

Au début des années 1960, il y 310 000 inscrits dans l’enseignement supérieur dont 215 000 à l’université. Les prévisions pour 2020 annoncent de 2 766 000 inscrits dans l’enseignement supérieur dont 1 619 000 à l’université.

Ces seuls chiffres suffisent à dire la massification de l’enseignement supérieur en 50 ans, son accélération ces dix dernières années et donc la nécessité pour les structures du supérieur dont les universités de s’adapter, voire de se réformer.

Or c’est justement ce qu’elles ne cessent de faire.

Le dernier Edubref de l’IFé (octobre 2018) revient ainsi sur « 1968-2018 : 50 de réforme à l’université » et nous invite à suivre les différentes étapes de ces transformations : https://f-origin.hypotheses.org/wp-content/blogs.dir/464/files/2018/10/Edubref-octobre-2018.pdf

Lire la suite de « 50 ans de réforme dans l’enseignement supérieur »