Publié dans Formation, Recherches, vu, lu pour vous

Esprit critique es-tu là ?…Pas trop là ? …Assez là ?

La référence à l’esprit critique est d’actualité.

« Fake news », théorie du complot, surinformation, intégrismes religieux…le justifient.

Et surtout invitent à réfléchir au rôle de l’éducation dans la formation de cet esprit critique.

Plusieurs supports peuvent y aider.

Le tout récent numéro des Cahiers pédagogiques (n°550 de janvier 2019) s’intitule « Former l’esprit critique ». Il est coordonné par Aurélie Guillaume-Le Guével et Jean-Michel Zakhartchouk qui annoncent dès l’avant-propos que « ce n’est pas si simple » et qu’ « il faut bien toutes les ressources de la pédagogie active pour affronter les redoutables problèmes de la légitimité des instances de savoirs face aux représentations des élèves, ancrées parfois dans une profondeur familiale ou sociale. Car après l’étape de déstabilisation, il s’agit de ne pas engendrer de scepticisme généralisé, mais de proposer des points d’appui qui résistent au doute. Un apprentissage qui doit commencer très tôt, dès la maternelle, et n’est jamais achevé. » Mais ils plaident également pour que cet esprit critique, qui n’est ni «  l’esprit qui dit non  » ni le relativisme, soit quelque part, un « Jiminy Cricket qui saurait se faire discret pour laisser Pinocchio un peu tranquille et ne pas être toujours raisonnable » et qu’il soit « un chasseur de démons (postvérité, fanatisme, intolérance) au service des valeurs démocratiques, exigeant mais pas totalitaire. » Pour les coordonnateurs de ce dossiers l’esprit critique « ne peut en tout cas s’épanouir pleinement que dans une école où l’on réfléchit, où l’on n’obéit pas aveuglément, où l’on recherche l’autonomie de pensée de chacun et où on construit une citoyenneté qui a besoin, selon le mot d’Albert Jacquard, d’«  emmerdeurs  » bousculant les conforts intellectuels, en commençant par le sien propre. »

Vient de paraître également, il y a quelques jours (ce 16 janvier 2019) l’ouvrage Des têtes bien faites : Défense de l’esprit critique sous la direction de Nicolas Gauvrit et Sylvain Delouvée. Il s’agit pour le collectif d’auteurs de comprendre les « pièges » tendus à « nos cerveaux, trop enclins à adhérer à des idées fausses voire complètement farfelues. » Aussi , dans le souci d’une approche à la fois théorique et pratique, « philosophes et chercheurs exposent les failles mentales qui nous rendent vulnérables aux erreurs de raisonnement, tandis que vidéastes, journalistes ou enseignants témoignent des actions menées pour développer l’hygiène mentale de leurs contemporains. » Les bases d’une « autodéfense intellectuelle », reposant sur un « enseignement de l’esprit critique plus que jamais nécessaire » sont ainsi analysées et leur efficience évaluée.

En septembre 2017, dans « Questions d’éduc. » la revue du secteur éducation de l’UNSA Education, le numéro (N°030 – Septembre 2017) consacré à l’esprit critique se concluait par ces lignes, invitant à (se) poser des questions :

« Parce qu’elle est émancipatrice, l’Éducation doit permettre à chacune et chacun de construire ses propres opinions, ses avis, ses savoirs, mais aussi fournir à toutes et tous les outils pour accéder à la connaissance.

Bien entendu apprendre, c’est savoir… qu’on ne sait pas.

En tout cas, que l’on ne sait pas tout.

[…]

Impossible de progresser dans les sables mouvants du doute permanent.

Impossible de progresser enchaîné à des certitudes indéboulonnables.

« J’ai des questions à vos réponses » chantait il y a quelques années le rappeur Rocé. Rappelant par là-même que la première démarche qui conduit à l’émancipation consiste à oser poser, se poser, poser à tout et à tous, des questions.

Et donc, qu’éduquer à l’esprit critique revient à apprendre à questionner. En (se) posant de préférence les bonnes questions, celles qui permettent d’avancer. »

Ces mots restent d’actualité dans notre monde où toutes les informations sont disponibles, mais toutes n’aident à se tenir debout, grandir, s’émanciper, mieux vivre ensemble.

Pour retrouver les différents supports :

le dernier numéro des cahiers pédagogiques : http://www.cahiers-pedagogiques.com/La-formation-a-l-esprit-critique-offre-des-espaces-ou-l-on-se-donne-un-pouvoir-d-agir

Nicolas Gauvrit (Auteur) Sylvain Delouvee (Direction), Des têtes bien faites. Défense de l’esprit critique, PUF, janvier 2019

Questions d’éduc n°30 « L’esprit critique »  : http://extranet.unsa-education.com/Docs/Communication/Total/qde30.pdf

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s