Publié dans vu, lu pour vous

La culture : ouverte et stimulante

Quels sont les rapports qu’entretiennent les Françaises et les Français avec la culture ?

Longtemps, l’enquête du ministère de la culture sur « les pratiques culturelles des Français » a éclairé ce questionnement. Mais la dernière livraison de cette étude date de 2008. Il est donc nécessaire de l’actualiser.

L’Observatoire Cetelem et Harris Interactive se sont associés pour conduire ce mois d’avril 2018 une enquête intitulée « Pratiques culturelles et comportements des Français : état des lieux ».

Quels en sont ses enseignements ?

Une conception classique mais ouverte de la culture

Sans surprise, se sont les sorties culturelles comme le cinéma, le musée ou le théâtre et donc –par métonymie- les œuvres qui y sont montrées : peintures, spectacles, opéras, expositions, etc. qui arrivent en tête des activités et objets culturelles auxquels s’ajoutent les livres et la lecture.

Pour autant, le champ culturel est plus largement défini, puisque les interrogés y intègrent les visites historiques (pour 92% des sondés), les visites d’expositions classiques (90%) ou la lecture (87%), des pratiques, comme celle d’un instrument (79%) ou de la photographie (78%) ainsi que des activités « moins communes » comme les concerts de hip-hop (61%) ou les expositions d’art numérique (76%).

Si les séries télévisées (37%), le sport (32%) et les jeux vidéo (23%) viennent loin derrière, ils sont davantage cités par les moins de 35 ans, qui estiment avec des écarts de plus de 10 points avec la moyenne des Français et de près de 20 points avec les Français de 50 ans ou plus, que ces trois pratiques relèvent de l’univers culturel.

Ainsi, la culture est selon l’étude « pensée par les Français de manière englobante, plurielle et protéiforme comme un ensemble où de nombreuses formes artistiques peuvent trouver leur place. »

Davantage qu’une pratique, une contemplation enthousiaste et positive

La pratique : jouer d’un instrument, dessiner, peindre,… apparaît peu de manière spontanée dans l’étude qui montre une conception « majoritairement visuelle et contemplative » des activités culturelles.

Pour autant, la culture est perçue positivement au travers du « prisme du plaisir, de l’ouverture et de la connaissance, du loisir. » Ainsi elle est jugée stimulante (pour 88 % des sondés), sachant se renouveler (84%), ouverte à tous (72%). Seuls 12 % le trouvent ennuyeuse, 16 % figée et 28 % élitiste.

Elle est pour 57 % des personnes interrogées un moment de partage au sein de la famille. Et occupe la 4ème place d’importance dans la vie de nos concitoyens (71%), après la vie familiale (89%), amicale (83%) et la préoccupation pour l’actualité et les informations (78%).

Si le temps culturel s’étale sur toute l’année (en privilégiant les week-end) et pas uniquement sur les période de vacances, beaucoup (63%) « estiment qu’ils aimeraient faire davantage d’activités et de sorties ».

Le coût des activités culturelles reste un frein. Le budget moyen est de 64 euros par mois et 66 % des sondés qualifie la culture de « plutôt chère ».

Ces données éclairent bien les rapports actuels des Françaises et des Français à la culture. De bonnes pistes pour tous ceux qui œuvrent à développer toutes les pratiques pour toutes et tous.

La totalités des résultats de cette enquêtes sont à retrouver ici : rapport-harris-observatoire-cetelem-2018-t2s1-la-culture-etat-des-lieux

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s