Publié dans Aujourd'hui, Histoire sociale

Rapport Condorcet : l’anniversaire d’un acte mythique et fondateur de notre Éducation

C’est aujourd’hui l’anniversaire du rapport Condorcet.

Bien sûr les « Rapport et projet de décret sur l’organisation générale de l’instruction publique » présentés par Marie-Jean-Antoine-Nicolas Caritat, marquis de Condorcet à l’Assemblée nationale, les 20 et 21 avril 1792 n’ont jamais vraiment vu le jour. Ils portaient pourtant l’ambition d’une triple dimension d’éducation scolaire, populaire et permanente qui inspire la réflexion éducative moderne et progressiste.

On sait le projet d’organisation d’une école primaire et secondaire prônée par Condorcet, dont le caractère laïque était affirmé et pour laquelle les « enseignants » seraient indépendants des pouvoirs politiques, mais recrutés et formés par une société nationale des sciences et des arts. On dit moins la vision émancipatrice de l’instruction pour Condorcet, qui voyait là un levier d’égalité tant entre les sexes qu’entres tou.te.s les citoyen.ne.s. Débarrassés de tout dogmatisme et chargés de ne transmettre que des vérités, « les principes de la morale enseignée dans les écoles et dans les instituts seront ceux qui, fondés sur nos sentiments naturels et sur la raison, appartiennent également à tous les hommes. »

Et pour cela l’instruction ne peut se limiter à l’enfance. « Nous avons observé que l’instruction ne devait pas abandonner les individus au moment où ils sortent de l’école, qu’elle devait embrasser tous les âges; et qu’il n’y en avait aucun où il ne fut plus utile et possible d’apprendre, et que cette seconde instruction est d’autant plus nécessaire, que celle de l’enfance a été resserrée dans des bornes plus étroites », affirme Condorcet qui invente alors -anachronisme du vocabulaire mais pas de l’idée- la formation tout au long de la vie.

Enfin, il voulait « offrir à tous les individus de l’espèce humaine les moyens de pourvoir à leurs besoins, d’assurer leur bien-être, de connaître et d’exercer leurs droits, d’entendre et de remplir leurs devoirs ; assurer à chacun la facilité de perfectionner son industrie, de se rendre capable des fonctions sociales auxquelles il a le droit d’être appelé, de développer toute l’étendue des talents qu’il a reçus de la nature ; et par-là, établir entre les citoyens une égalité de fait et rendre réelle l’égalité politique reconnue par la loi » l’éducation est pour Condorcet, « un devoir de justice ».

Pas étonnant alors, même si là encore, il n’en a jamais utilisé le nom, que beaucoup voit dans son rapport les prémices de l’Éducation populaire. Ainsi le SEP-UNSA invite à fêter aujourd’hui l’anniversaire de l’Éducation populaire.

En effet, « c’est le peuple tout entier qui est appelé par Condorcet, par le grand ami de Turgot et de Voltaire, par le noble héritier de la science et de la philosophie du XVIIIe siècle, c’est le peuple tout entier qui est appelé à ce commencement de lumière et sollicité vers les hauts sommets de la pensée. Comment le peuple ne se sentirait-il pas plus fort pour l’œuvre révolutionnaire, plus confiant en lui-même après ce sublime appel ? Ainsi, de la philosophie aux prolétaires, il y avait comme un échange de force et de confiance. La croissance du peuple mêlé à l’action aidait à l’essor du grand rêve d’universelle science fait pour les hommes par l’Encyclopédie, et ce grand rêve même communiquait au peuple plus de fierté, plus d’élan pour l’action » affirme Jean Jaurès dans le commentaire qu’il fait du plan Condorcet pour l’instruction publique (Source : Histoire socialiste de la révolution française, tome 2 La Législative, page 451 Messidor, éditions sociales.)

C’est au peuple tout entier que doit s’adresser l’Éducation. Telle est la leçon, mythique et fondatrice du rapport Condorcet, qui -au jour de ses 226 ans- a encore bien des enseignements à nous livrer.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s