Publié dans vu, lu pour vous

Priorités éducatives et culturelles dans le plan Borloo pour les banlieues

De l’école à la « cité éducative

Ainsi s’intitule le programme 4 du nouveau rapport Borloo sur les banlieues « Vivre ensemble, vivre en grand. Pour une réconciliation nationale » (qui en comporte 19, à retrouver ici SRA4 complet). Ce programme s’appuie sur le constat qu’ « on ne peut plus laisser les enseignants, les chefs d’établissement et les personnels, les enfants et leurs parents comme si l’environnement urbain, social, culturel, linguistique, moral et physique était homogène sur le territoire national avec quelques correctifs mineurs à la marge » et propose « le regroupement à partir du collège et des écoles de tous les lieux et de tous les acteurs prêts à soutenir, ensemble, l’éducation des enfants » dans ce qu’il nomme « La cité éducative ».

Parmi les mesures concrètes mises en avant :

  • tripler le nombre d’élèves préscolarisés en REP+ d’ici 2020 (de 6500 à 20.000, soit 1100 nouvelles classes de très petites sections accueillant 12 enfants)

  • doubler le taux d’encadrement de 8.000 classes de maternelles en REP+ (actuellement en moyenne d’un adulte pour 23 enfants, au lieu de 14 dans les pays de l’OCDE)

  • parachever le dédoublement prévu des CP et CE1 en REP+ et REP (9.500 créations de classes restantes), avec une pédagogie repensée, et des appuis éducatifs extérieurs

  • renforcer les moyens du PRE, pour en faire un PRE+, qui interviendra plus tôt, plus fort et plus longtemps, en appui des parcours de réussite des élèves fragiles

  • reconstruire ou rénover les 300 écoles, les plus vétustes dans les 5 ans, dans les quartiers sans mixité, en intégrant l’objectif de dédoublement des classes, le développement des pédagogies innovantes, et l’ouverture aux parents.

  • détruire ou rénover les 100 collèges les plus denses et vétustes, dans les quartiers sans mixité scolaire, et de construire 50 collèges innovants de petite taille (400 élèves) en bordure de quartier, avec une aide exceptionnelle de l’État.

  • Proposer un « appel à idées international pour l’école d’après demain», à destination d’architectes et d’urbanistes, à labelliser dans le cadre du programme EUROPAN

  • signer un « Grand Projet Éducatif » formalisant une stratégie ambitieuse partagée, à partir d’un diagnostic approfondi, dans 60 quartiers en risque de fracture, en l’absence de mixité scolaire.

Grandir par la culture

Tel est l’objectif du programme 5 qui s’appuie la nécessité d’une culture qui « ouverture, tolérance, dépassement de soi, maîtrise, épanouissement, confiance. » Pour cela, il s’agit de « multiplier les projets artistiques portés par de grandes institutions culturelles avec les habitants des quartiers en politique de la ville  (QPV)» et de les inscrire dans le long terme.

Parmi les mesures préconisées :

  • Jumeler obligatoirement toutes les institutions culturelles nationales et régionales avec 300 QPV, dont les 216 territoires PNRU, pour porter, sur tous les champs artistiques.

  • Multiplier les projets artistiques dans les écoles des QPV

  • Un « orchestre à l’école » dans chaque QPV, touchant 4500 classes (3 niveaux par école) et 112.500 élèves

  • Engager les 22 sociétés de perception et de répartition des droits d’auteurs à mobiliser leurs membres pour des interventions dans les écoles des QPV : SACEM (musique, 160.000 membres), SACD (lettres, 60.000 membres)…

  • Ouvrir les bibliothèques et médiathèques en étendant les horaires d’ouverture et en assouplissant leurs modes de fonctionnement pour permettre un usage pour le plaisir de tous

  • Couvrir tous les QPV par un contrat territoire lecture

  • Pérenniser l’augmentation de la DGD bibliothèques votée en 2018 par le Parlement de 8M€ à 20M€ en 2022

  • Créer un fonds de soutien aux projets associatifs artistiques doté de 50M€

  • Créer 5000 emplois francs pour un budget maximal de 25M€

  • Déployer le pass culture dans les QPV

Remis le 26 avril au Premier ministre ce nouveau rapport sur la politique de la ville s’inscrit dans la continuité des précédents mais revendique également des innovations et une ambition financière d’importance. Au gouvernement de dire désormais ce qu’il en retient et quelles en seront les mises en œuvre et le calendrier.

A suivre donc…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s