Publié dans vu, lu pour vous

Universités moins chères : une bonne nouvelle ?

Après l’obtention d’un baccalauréat et l’affectation d’une place dans l’enseignement supérieur, voici donc venu le temps des inscriptions en fac. Bonne nouvelle, les frais de celles-ci sont en baisse…enfin en apparence.

En effet les montants des droits de scolarité dans les établissements publics d’enseignement supérieur pour l’année universitaire 2018-2019 sont fixés à :

  • 170 euros en licence : -14 € par rapport à l’année dernière (-7,6 %)
  • 243 euros en master : -13 € par rapport à l’année dernière (-5 %)
  • 380 euros en doctorat : -11 € par rapport à l’année dernière (-2,8 %)

Mais cette baisse est en fait un « trompe l’œil » puisqu’elle masque le retrait du Fonds de solidarité et de développement des initiatives étudiantes (FSDIE) dont le montant était de 16 euros l’an passé. Celui-ci, comme les frais de médecine préventive (5,1 euros), est désormais intégré à la CVEC.

Cette Contribution de vie étudiante et de campus (CVEC) a été instituée par la loi ORE « Orientation et réussite des étudiants », promulguée le 8 mars 2018. Son montant est fixé à 90 euros. A l’exception des boursiers (et de quelques autres catégories spécifiques), elle est redevable par l’ensemble des étudiant.e.s de l’université.

La réelle économie n’est donc pas là, mais dans la suppression de la cotisation obligatoire à la sécurité sociale étudiante d’un montant de 217 euros.

Ainsi pour un.e étudiant.e en licence l’année universitaire 2018-2019 coûtera 260 € (170 € de droit + 90 € de CVEC) au lieu des 406,1 € (184 € de droits + 217 € de sécurité sociale étudiante + 5,1 € de médecine préventive) demandés l’an dernier soit une économie de 35,9 %.

Pour ce qui est de la sécurité sociale (suppression définitive du régime étudiant de sécurité sociale au 31 août 2019), les prochaines années montreront les évolutions et les reports de coûts ou non vers les assurés sociaux.

Quant à la CVEC, à qui la loi confie de nombreuses responsabilités puisqu’elle est « destinée à favoriser l’accueil et l’accompagnement social, sanitaire, culturel et sportif des étudiants et à conforter les actions de prévention et d’éducation à la santé réalisées à leur intention » (article L. 841-5 du code de l’éducation), la crainte de la CPU (conférence des présidents d’université) est qu’elle soit censée financer trop de chose. Ainsi la CPU voit d’un mauvais œil l’intégration du montant de la FSDIE dans la CVEC et parle d’un « rendez-vous manqué » dans la réforme des frais d’inscription universitaire.

La baisse des frais d’inscription à l’université est -pour les étudiant.e.s et leurs familles- plutôt une bonne nouvelle puisque ceux-ci avaient augmenté depuis la rentrée 2004, de 25,9 %, en euros courants (sans tenir compte de l’inflation), tous cycles confondus :

  • 13,3% en licence
  • 27,9% en master
  • 31% en doctorat

Il est vrai qu’ils ont baissé depuis 2014 et ont été gelés ces trois dernières années. Mais les universités, toujours en difficultés financières, ont souvent agité leur augmentation comme une solution à la faiblesse de leurs budgets.

Or la véritable question se situe là : comment maintenir une démocratisation de l’enseignement supérieur -et donc des coûts d’inscription faibles- tout en offrant un haut niveau d’enseignement et d’accompagnement des étudiant.e.s ?

Moins chères pour les familles et les jeunes, l’université est un investissement d’avenir qui doit être assumé par la Nation . Le budget de l’enseignement supérieur sera-t-il à la hauteur de cet enjeu ? Les arbitrages budgétaires, qui ne sauraient tarder, donneront une réponse pour l’année 2019.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s