Accompagner le développement professionnel des militant.e.s des organisations syndicales

Il fut un temps, pas si ancien, où le militantisme syndical était « durable » dans le sens où il se prolongeait tout au long du temps de son activité professionnelle (et parfois au-delà), jusqu’à se transformer en « carrière syndicale » pour grand nombre de permanent.e.s.

Mais ça , c’était avant !

Aujourd’hui, les formes d’engagement ont changé ; les organisations syndicales s’interrogent sur leur avenir et travaillent à leur évolution. C’est dans ce cadre qu’une recherche-action commanditée par l’UNSA Éducation a été menée par son Centre de Recherche et de Formation (Centre Henri Aigueperse), dans le cadre des agences d’objectifs de l’IRES, afin d’analyser l’apport d’un accompagnement de développement professionnel pour les militant.e.s des syndicats.

Un groupe de dix militant.e.s a ainsi expérimenté au long de dix mois des rendez-vous réguliers pour construire leur propre évolution professionnelle, mieux comprendre le sens de leur investissement, (re)connaître et savoir nommer les compétences acquises, envisager la fin de leur mandat syndical et leur éventuelle reconversion.

Ces étapes ont également permis de réfléchir plus largement à la professionnalité des militant.e.s des organisations syndicales, à la difficulté de reconnaître et de faire reconnaître les acquis de l’expérience syndicale, au besoin de nouvelle forme d’une « gestion humaine » des militant.e.s.

Si l’ensemble des participant.e.s ont plébiscité ce temps de pause permettant un « arrêt sur image » et un état des lieux de leurs parcours professionnels, tou.te.s l’ont mis à profit pour envisager des perspectives dans leur développement professionnel, soit au sein de l’organisation syndicale, soit dans un retour à leur métier d’origine ou pour certain.e.s dans une reconversion profonde.

Les résultats de cette recherche-action conduisent à construire des pistes de préconisations. Elles rappellent que les militant.e.s des organisations syndicales françaises sont pour l’essentiel et en particulier dans la fonction publique, des agents en décharge qui doivent donc aussi pouvoir bénéficier des mêmes droits en développement professionnel que l’ensemble des salariés. Elles invitent aussi les organisations syndicales à construire et revendiquer la reconnaissances des acquis de l’expérience syndicale. Enfin, elles envisagent pour l’UNSA Éducation, ses syndicats et son Centre de recherche et de formation, les conditions d’une mise en place d’un accompagnement programmé, organisé, connu et accessible à tou.te.s les militant.e.s.

Le rapport de la recherche-action est disponible ici : Développement professionnel des militant.e.s, rapport final

Un commentaire sur “Accompagner le développement professionnel des militant.e.s des organisations syndicales

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :