Et si c’était l’occasion de (re)trouver le bonheur d’apprendre et d’enseigner ?

Difficile de trouver du positif dans cette période d’angoisse, de tension, de risque, de confinement… en un mot face à cette pandémie.

Et pourtant à bien y regarder, tout n’est pas négatif.

Considérons la fermeture des écoles. Bien entendu, elle pose des problèmes. Bien évidemment les outils numériques ne sont ni totalement adaptés, ni suffisamment fluides pour accueillir tous les élèves. Oui, des enseignants ont du mal, parce que cela est nouveau, différent, que cela nécessite un travail supplémentaire, qu’ils n’ont pas reçu la formation adéquate…

Et malgré tout cela, si, comme l’interroge Svenia Busson dans le numéro spécial de Sciences humaines consacré au « bonheur apprendre et d’enseigner », « la vraie question qu’il fallait se poser aujourd’hui c’est comment aider les élèves et les étudiants à être plus actifs, plus engagés dans leurs apprentissages. » Elle ajoute que « cela peut être soutenu par le numérique, mais pas seulement. Parfois il suffit d’un simple changement de posture de l’élève ou de l’enseignant. »

Voilà justement l’occasion de changer de posture et de s’éloigner de la forme scolaire décrite par le sociologue Guy Vincent, définie par une relation pédagogique avec son temps dédié, son espace spécifique, ses règles, comme le rappelle Béatrice Laurent dans un récent article (http://www.unsa-education.com/Penser-la-classe-hors-de-ses-murs-pas-si-simple).

La période de confinement rebat les cartes et demande d’interroger les règles de la classe, du cours, de la transmission magistrale. Évidemment que les élèves ne vont pas passer 6 heures par jour sur leur écrans d’ordinateur, devant « pronote » ou « ma classe à la maison », par exemple. Les voici donc livré.e.s à leur autonomie d’apprentissage, appelé.e.s à gérer leurs temps, leurs exercices, leurs lectures, les moments de connexions… ainsi que les entraides entre elles, entre eux, le recours aux ressources…

Pas facile ? Non ! Cela relève d’un apprentissage, trop souvent oublié dans la situation considérée comme« normale » de la forme scolaire.

La difficulté réside aussi dans la prise en compte de celles et ceux qui n’ont ni outils numérique, ni aide à la maison, Privé.e.s de sortie, l’accès aux bibliothèques, aux espaces numériques… leur est aussi impossible. Pour eux, il faut encore plus faire preuve d’inventivité et pourquoi pas, dans certains cas, revenir au courrier, à l’envoi papier, au téléphone…

Tout ne sera pas réussi durant cette expérience et période troublée, mais l’essentiel sera certainement d’avoir essayé, d’avoir tenté, d’avoir expérimenté, d’avoir innové et surtout de garder à l’esprit cette autre manière d’enseigner et d’apprendre, lorsque, dans quelques temps, ré-ouvriront les portes des Écoles. Rien de mieux pour si préparer que la lecture du dossier de « Sciences humaines ». Il met en avant de « nouvelles façons de faire école. Non seulement par des articles réflexifs, issus de la recherche actuelle en sciences de l’éducation, sociologie, neurosciences, etc., mais aussi par des reportages sur ces initiatives et innovations qui montrent la vitalité de certains établissements scolaires, la créativité et le dynamisme d’équipes éducatives. » Il montre comment des personnels de l’enseignement public « utilisent la médiation de l’art, de la culture, du sport, créent des ateliers scientifiques ou d’écriture ; des équipes pédagogiques inventent de nouvelles méthodes d’évaluation plus positives, d’autres réforment la pesante cérémonie des conseils de classe, d’autres encore s’attachent à faire rentrer dans l’école les parents les plus éloignés de la culture scolaire. » En 80 pages, il invite à repenser l’imagination pédagogique au service de la motivation des élèves et des enseignants et à retrouver le «  bonheur d’apprendre et d’enseigner. »

Dossier à retrouver en ligne : https://www.scienceshumaines.com/bonheur-d-apprendre-et-d-enseigner_fr_751.htm

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :