Pour ne pas confiner la culture

Parmi les secteurs les plus touchés par la pandémie du Covid-19 et le confinement est celui des arts et de la culture. Si les anciens films, des livres et de la musique sont accessibles en numérique, impossible de dire quand pourra être repris le chemin vers les salles de spectacles, de cinéma, d’exposition…

Au-delà des aspect « paillettes », la suppression de très nombreux festivals aura certes un coup économique énorme. Mais aussi un impact artistique, car pour beaucoup, ces événement sont aussi des lieux de diffusions, de créations, de rencontres… qui irriguent l’ensemble de la saison suivante, voire davantage.

De nombreuses structures ou compagnies, des éditeurs, des labels aussi peut-être ne se relèveront pas de cette catastrophe. Des artistes, malgré le régime de l’intermittence un peu protecteur, mais toujours sans réel statut, sont en difficulté.

Et les publics, tous les publics, sont à la peine.

Alors, les initiatives fleurissent un peu partout. Surtout grâce aux supports numériques, mais pas exclusivement. Fenêtres, cours, balcons aussi sont investis pour devenir des espaces de partages culturels.

« Il faut d’abord souligner la capacité de réaction et la créativité des acteurs culturels pour proposer des ressources en ligne dans un contexte extrêmement contraint », constate Jean-Pierre Saez, directeur de l’Observatoire des politiques culturelles, interrogé par La gazette des communes. Il relève même d’une « forme de sur-mobilisation, qui est aussi assez ambivalente, avec, d’un côté un très fort élan de générosité et de solidarité, et, de l’autre, l’expression d’une anxiété, qui d’ailleurs n’est pas propre au milieu culturel. Cette inquiétude porte sur la façon de continuer d’exister dans le contexte actuel ».

Il est vrai qu’avec 2 000 cinémas, 2 500 salles de musique, 3 000 librairies, 1 200 musées, 16 000 bibliothèques, 1 000 théâtres, la France possède un maillage culturel du territoire unique au monde. Sans compter tous les espaces socioculturels où se déroulent régulièrement ateliers, cours, spectacles en amateurs… Des lieux qui tissent du lien social. Or ce sont justement ces liens qui manquent le plus en cette période d’enfermement.

Confinés, certes, mais reliés.

C’est le sens de toute cette dynamique, souvent bricolée dans l’urgence. Mais qui invite à ne pas confiner ses sens, son esprit, sa créativité, mais au contraire à profiter de ce temps reclus, pour s’ouvrir à de nouvelles expériences, de nouvelles découvertes.

Un défi pour la culture, comme l’interroge Michel Guerrin et Brigitte Salino dans leur article du Monde « Le coronavirus, crash test pour le secteur de la culture ». Une opportunité pour construire de nouvelles offres et développer la médiation numérique, que Jean-Pierre Saez appelle de ses voeux. Le Covid-19 a engendré une disruption du monde de la culture, souhaitée par beaucoup, selon la tribune d’Isabelle Giordano, présidente du comité stratégique du Pass Culture dans Les Echos, qui se réjouit que « les offres culturelles numériques n’ont jamais été aussi nombreuses. Les propositions explosent dans tous les domaines, des plus audacieuses aux plus classiques. Les suggestions pour se cultiver depuis chez soi se multiplient chaque jour. On ignorait même l’existence de certaines d’entre elles », mais qui rappelle « qu’il est indispensable pour le monde de la culture de toucher ainsi le public jeune, dont la désaffection pour certains lieux culturels est devenue inquiétante. Plus que jamais, c’est une nouvelle opportunité qui s’offre à tous ».

Une (re)conquête des jeunes ainsi que des publics dit « éloignés » de la culture, tel est l’enjeu pour imaginer, ensemble, le monde d’après « où la culture, véritable ciment national, aura toute sa place pour aider à construire une société réconciliée, durable et solidaire ».

Une société à penser dès aujourd’hui.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :