Enfants et confinement : un peu trop d’écran, mais beaucoup plus d’autonomie

Alors que tous les enfants vont retrouver le chemin de leur classe, comment ont-ils vécu la période de confinement liée à la pandémie ? Pour BayaM, l’appli ludo-éducative des éditeurs Bayard et Milan Jeunesse, qui en a interrogé près de 400, « les enfants qui ont répondu à ce questionnaire vont bien. Ils ont montré qu’ils étaient capables d’être raisonnables et raisonnés pour organiser leurs journées en respectant les contraintes familiales et scolaires. Ils ont aussi grandi, gagné en autonomie et participent aux tâches ménagères. Ils aiment passer du temps avec leurs parents, mais aussi être seuls ou avec leur frères et sœurs. Et s’il y a une chose qui leur manque, ce sont leurs grands-parents, encore plus que leurs amis, leurs cousins ou leurs professeurs ».

Si l’école et les activités extra-scolaires ont manqué pour près de 61% des enfants répondant, ils ne sont que 9 % à citer spontanément « aller à l’École » lorsqu’on leur demande « Quand le confinement sera complètement fini… dis-nous la première chose que tu vas faire ». « Voir mes copines et copains » revient dans 37 % des verbatims et est avec l’envie de revoir ses grand-parents (85%), une des priorités majoritaires (84%).

Concernant l’École, les enfants interrogé.e.s « sont 93% à dire que leur niveau scolaire s’est maintenu ou a progressé. Ils reconnaissent qu’ils ont été majoritairement aidés par leurs parents. Mais ils ont aussi trouvé de l’aide grâce aux outils numériques (31%), qui arrivent juste derrière les enseignants (33%) ». Les écrans ont en effet -et évidemment- pris une place encore plus importante dans la vie confinée des enfants. Ainsi « aller sur l’ordinateur, la tablette » est pour 74 % l’activité dont la pratique a le plus augmentée durant le confinement, devant le fait de « faire des visios avec ma famille, mes grands-parents » (68%), de « faire la cuisine, des gâteaux » (61%), de « regarder la télé » (56), de « se reposer, ne rien faire » (55%), de « lire des livres, des BD » (51%).

numérique

Si l’ordinateur a été utilisé par 58 % d’entre eux pour faire leurs devoirs, beaucoup (47%) reconnaissent dans les questions ouvertes avoir passé trop de temps devant les écrans. Pour autant, ils affirment avoir gagné en autonomie, être davantage « devenus acteurs dans la vie à la maison » en participant « plus volontiers aux tâches ménagères pour ranger ou faire la cuisine ». et s’être davantage impliqués dans leur travail scolaire, trouvant « important de «rendre leurs devoirs à temps» et de le terminer avant de jouer ».

Ces évolutions de comportement seront-ils durables ? Rien n’est moins sûr. Aux adultes peut-être, parents comme éducateurs, de les aider à prolonger l’apprentissage de l’autonomie tout en apprenant à doser leur usage des écrans. Un défi éducatif du monde à venir…

Tous les résultats de l’enquête de BayaM sont à retrouver ici : BAYAMINFO

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :