L’orientation en question

Si durant ces derniers temps nous avons été des-orienté.e.s, l’actualité des publications éducatives nous invite à nous pencher aujourd’hui sur l’orientation des élèves. Une orientation qui pose de nombreuses questions tant elle reste un acte essentiel dans le parcours des jeunes et est soumise à de très nombreux aléas. Malgré les multiples et successives réformes qu’ont subi les procédures et les services d’orientation, le manque d’information, les inégalités de choix, les orientations forcées ou par défaut demeurent encore trop souvent.

« Questions d’éduc. », la revue éducative de l’UNSA Éducation consacre donc se numéro de juin 2020 àdes orientées cette orientation scolaire et universitaire sous le titre « Des orienté.e.s »

Après un état des lieux, le document interroge la voie technologique comme se situant « entre classes d’élites et voie de garage ». Il se penche également sur la voie professionnelle à la fois dans la dimension prépa-métiers que dans celle d’une imposition du lycée professionnel. « Faire « classe » en entreprise » relève d’un défi décrit ici, tout comme celui de choisir son parcours qui demeure un idéal vers lequel tendre. D’autant que « des inégalités persistantes pour les filles, les élèves issus de milieux défavorisés et des zones rurales ». Un regard sur « les politiques et stratégies à l’étranger« , illustre comment l’orientation se déroule en Allemagne, Belgique et au Canada. La bipolarité des PsyEN du 2nd degré est également questionnée. Et du côté des supports, une analyse montre les évolutions d’APB à Parcoursup, les progrès réalisés et ceux qui reste encore à faire. Quand à « chercher sa voie en ligne » est-ce une bonne ou mauvaise idée ? La question est posée et alimentée.

Complété par des fiches techniques sur les « voies de l’orientation », le « rôle des régions », le changement « de voie à l’âge adulte avec le CPFIV » et la description de « Générateurs d’idée », ce dossier très complet fait un point de l’information et de la réflexion sur l’orientation scolaire actuelle.

« Questons d’éduc. » est à retrouver ici :

https://nuage.unsa.org/index.php/s/oR9zrNNzGAnmStw#pdfviewer

Pour prolonger et aller plus loin dans la connaissance de cette orientation mais surtout des questions qu’elle pose et des évolutions qu’elle pourrait/devrait vivre, l’ouvrage de Bernard Desclaux Orientation scolaire : les procédures mises en examen, qui vient de paraître chez L’Harmattan, est un excellent complément.

« Cette réflexion pose la question de la place des procédures d’orientation dans la dynamique d’une société démocratique. Elle interroge l’équilibre des pouvoirs entre ceux (l’élève et la famille) qui expriment leurs aspirations à travers des vœux d’orientation et ceux qui répondent à ces vœux par des décisions. Quand il s’agit de questions d’orientation, l’enjeu est toujours de trouver une place dans la société. Quelle place les procédures d’orientation permettent-elles d’occuper dans la société française qui dit promettre l’égalité des chances ? » précise l’auteur.

Et si l’on peut ne pas être (totalement) d’accord avec Bernard Declaux lorsqu’il affirme « je préconise la rupture complète et l’abandon des procédures d’orientation scolaire », son analyse des dysfonctionnements d’un collège qui trie et d’un lycée qui différencie, ne peut qu’alerter : « De par la loi, (le collège) doit terminer l’acquisition par tous du socle commun, il doit donc unifier. Mais de par sa fonction au sein du système scolaire, c’est lui qui fait le tri des élèves et décide de leur parcours ultérieur par la fonction d’orientation qui lui est attribuée. Ainsi, le maintien des procédures d’orientation à la fin du collège place les enseignants dans un paradoxe : faire acquérir le socle à tous les élèves, tout en étant capable de les différencier suffisamment selon leur réussite pour justifier leur orientation », et inviter à agir en profondeur pour modifier le système actuel.

image.html

Intéressant entretien de l’auteur à retrouver sur le site de tonavenir.net :

https://www.tonavenir.net/procedures-dorientation-au-college-et-au-lycee-entretien-avec-bernard-desclaux/

Bernard Desclaux, Orientation scolaire : les procédures mises en examen : Quel débat dans une société démocratique ?, Éditeur : l’Harmattan, juin 2020, 270 pages.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :