La radio publique a 100 ans et une nouvelle vie devant elle

Née en 1921, la radio publique française a cent ans.

Et si le poste radiophonique ne trône plus comme un meuble essentiel dans les salons familiaux, il est encore très présent sous diverses formes, dans la vie quotidienne : radio-réveil, auto-radio, radio numérique…

Pour beaucoup, il demeure un vecteur d’information, de divertissement, de culture.

La radio peut aussi être éducative.

Dès 1927, le concept de « radio scolaire » s’est développé en Grande-Bretagne. Pour la France, « les émissions hebdomadaires débutèrent officiellement le samedi 9 novembre 1929, depuis l’auditorium de Casablanca » sous l’impulsion de Jean Gotteland, directeur de l’Instruction publique, des Beaux-Arts et des Antiquités au protectorat du Maroc, comme le précisait Thierry Lefebvre dans son article « À la recherche de la radio scolaire. Une patrimonialisation en cours », paru en 2013 dans la revue Sociétés & Représentations.

Cette nouvelle ressource pédagogique qui doit permettre aux enfants de grandir « en harmonie avec le monde dans lequel ils sont appelés à vivre, à servir, et c’est capital  » selon les mots de Jean Gotteland cité par Gustave Eisenmerge, premier président de la Fédération de la radio scolaire créée en 1930.

Il faudra pourtant plusieurs années pour que s’impose dans toute la France une véritable « radio scolaire ». Elle doit son développement aux initiatives des « cours de vacances par TSF », diffusés durant les étés 1935 puis 1936 et « spécialement destinés aux candidats à la session d’octobre du baccalauréat ». Elle le doit aussi au ministre de l’Éducation nationale Jean Zay qui décida en janvier 1937 d’étendre ce nouveau support pédagogique « à la totalité de l’année et aux différentes classes d’âge », affirmant dans l’Humanité (« M. Jean Zay, ministre de l’Éducation nationale, parle aux écoliers par radio », L’Humanité, 5 janvier 1937) :

« Et puis, qu’à une certaine heure, tous les enfants de France soient invités à entendre le même langage, est-ce là un danger ? N’est-ce pas aussi pour eux un moyen de prendre conscience de ce qui les unit, de participer à cette communauté française où doivent se fondre les fantaisies personnelles et toute la diversité des volontés et des tempéraments ? N’y a-t-il pas quelque chose d’émouvant et de réconfortant dans cette fraternité de l’écoute où nous voulons vous associer ? »

« Peu à peu, la radio scolaire accéda à une audience quasi-nationale, note Thierry Lefebvre qui précise que, « confiées aux bons soins du Service d’enseignement par correspondance durant la drôle de guerre, les émissions se poursuivirent pendant la première partie de l’Occupation, avec pour titre « L’heure scolaire »».

Bien que concurrencée par le progressif développement de la « télévision éducative » dès fin 1947, la radio scolaire connut tout de même son apogée « entre 1964 et 1976, avec pas moins de 15 à 21 heures d’émissions hebdomadaires » comme l’analyse Sophie Labonne (Identification du fonds des émissions de la radio 1955-1994, mémoire de licence professionnelle de documentation audiovisuelle, Ina/Cnam/INTD, 2001).

A l’exception de quelques émissions, coproduites avec France Musique et RFI, et enregistrées à la Maison de la Radio, les productions cessèrent en 1983.

Au-delà de la légitime question de l’usage de ces nombreuses heures d’émissions, le numérique et le podcast ouvrent de nouvelles voix à l’usage audio et radiophonique de contenus éducatifs, à la fois dans les apports de supports pour les enseignement que pour une éducation aux médias, alors que selon Médiamétrie (chiffres 2018) « près de 43 millions de Français, soit près de 8 sur 10, écoutent la radio pendant près de 3 heures chaque jour (2h51) ».

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :