La mort à l’école

La mort n’est pas qu’une question d’actualité pour la période de Toussaint ou d’Halloween. En moyenne, 41 % des Français.e.s y pensent régulièrement. Et les enseignant.e.s plus que les autres : 53 % selon l’enquête réalisée par l’Ifop pour la Maïf et la MGEN « la mort à l’école : regards croisés entre les élèves, les enseignants et les parents » (octobre 2021).

Du côté des élèves du secondaire, seuls 18 % disent y pensé régulièrement, 55 % y ont déjà été confrontés et pour 62 % pensent qu’on en parle plus facilement qu’autrefois.

Pour autant, si pour une grande majorité d’entre elles/eux (84%) déclarent que la mort est une étape de la vie, elle demeure quelque chose qui fait peur (77%), de triste et d’insurmontable (75%), quelque chose qui questionne (67%) et dont on souhaiterait qu’on parle plus facilement (57%).

Mais en parler avec qui ?

Avec leurs parents pour 77 % des élèves interrogé.e.s, avec leurs ami.e.s pour 73 %, mais seuls 39% en parleraient avec des enseignant.e.s.

57 % des enseignant.e.s du secondaire se sentent d’ailleurs aptes à gérer des situation de deuil. 83 % déclarent avoir été confronté.e.s au moins une fois à la mort (d’un parent d’élève 71 %, d’un collègue 67 %, d’un élève 58 %) au cours de leur carrière.

Plus généralement 60 % des enseignant.e.s pensent qu’il faut parler de la mort aux enfants. Un taux qui atteint 71 % chez les parents (il est de 67 % pour l’ensemble des Français.e .s). En parallèle aborder le sujet de la mort reste difficile pour 73 % des enseignant.e.s quand ce ne l’est que pour 59 % des élèves et 51% des parents. Ces derniers disent d’ailleurs à 67 % que l’équipe pédagogique de l’établissement scolaire et à 60 % que les professeurs sont bien placés pour parler de la mort aux élèves. Et 68 % pensent que les personnels des collèges et lycées ont un rôle à jouer dans l’éducation à la mort (pour les enseignant.e.s ce pourcentage atteint 77%).

Enfin d’après l’enquête, si 11 % des élèves de secondaire interrogés ont déjà pensé au suicide, 40 % de celles/ceux-ci (soit 4 % de la totalité des élèves) ont déjà commis une tentative.

——————

Pour retrouver tous les résultats de l’étude : INFOGRAPHIE – La mort à l’école – MGEN

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :