Tendances de vacances dans [Quoi de 9 ?] d’août

Cet été, après deux ans de pandémie et profitant d’une accalmie et d’un répit dans les mesures sanitaires, 3 Français.e.s sur 4 affirment vouloir partir en vacances, privilégiant le littoral et les séjours en famille et les déplacements en voiture.

Un été chaud, très chaud, trop chaud même, caractérisé par la multiplication des feux de forêts, des épisodes de canicule, le manque d’eau, conséquences de plus en plus visibles et durable du réchauffement climatique.

Au-delà de la période de repos et de coupure avec le quotidien, les vacances d’été marquent aussi le passage d’une année à l’autre. Bilan et perspectives sont donc également présents dans les esprits.

Du côté du passé, le constat d’une mixité sociale et scolaire à la peine dans de nombreux territoires et une école privée accueillant de plus en plus les enfants des familles privilégiées.

Un manque de dialogue et de confiance est également mis en avant par la médiatrice de l’éducation nationale et de l’enseignement supérieur dans son rapport 2021 tant pour les usagers que pour les personnels.

Il y a aussi, le rappel ancien, mais toujours d’actualité de Jean Vilar prônant un théâtre populaire, allant à la rencontre du peuple, au contact du siècle et des réalités, pour dynamiser l’art et le diffuser.

Un axe pour une politique culturelle de demain ? Pour l’instant, peu filtre de ce côté. La politique scolaire, elle est questionnée.

Faut-il revenir à l’instruction publique comme le préconisèrent les révolutionnaires contre une éducation nationale qu’ils considéraient comme trop nationaliste ? Un compromis est possible et a été défendu par Jules Ferry et surtout Ferdinand Buisson dans la construction de l’École de la Troisième république alliant émancipation et patriotisme, développement individuel et conscience de l’universel.

Une piste à (pour)suivre pour le nouveau ministre qui, selon les propos de sa circulaire de rentrée, semble vouloir mener une politique scolaire à la fois différente de son prédécesseur et pour autant, sur de nombreux points, assez semblable.

Revenons aux vacances… qui les organisent, prépare les valises et s’occupe des tâches ménagères durant cette période ? Majoritairement la femme dans un couple. Preuve s’il en fallait que l’égalité reste encore à construire dans le quotidien et dans les mentalités.

Toutes ces tendances des vacances 2022, sont à lire ici dans [Quoi de 9 ?] de ce mois d’août :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :