En « colo» : l’expérimentation d’une socialisation élargie

« Au cours de l’année 2018-2019, ce sont près de 1,5 million de départs en vacances d’enfants et d’adolescents, partis sans leur famille, « loin » de leurs copains, de leur quartier ou de leur village, au sein d’accueils collectifs de mineurs avec hébergement » qui ont été réalisés.

Qu’en sera-t-il cette année ?

Évidemment il y a la situation exceptionnelle liée à la pandémie COVID-19. Au-delà, les chiffres mettent en évidence un diminution constante du nombre de participant.e.s aux « colonies de vacances ».

Si ces données quantitatives sont bien documentées, les apports des séjours de loisirs collectifs sont peu étudiés. En complément des études menées par l’OVLEJ (observatoire des vacances et des loisirs des enfants et des jeunes) dont nous avons déjà rendu compte (https://centrehenriaigueperse.com/2020/02/13/accueils-collectifs-de-loisir-dautres-apprentissages-du-vivre-ensemble/), l’INJEP a conduit « une enquête qualitative dans quatre colonies de vacances pendant l’été 2019. Cette recherche inédite fait apparaître les enjeux de cette expérience en termes d’autonomisation et de responsabilisation des adolescents ». Les résultats mettent en évidence la contribution des séjours de vacances à la socialisation des enfants et des adolescents.

Parce qu’ »elle opère sur chaque individu à travers le collectif, pour générer des pratiques et des manières d’être spécifiques« , la colonie de vacances peut être considérée comme une institution « enveloppante » dont les normes sont explicites : le renforcement de l’autonomie, la rupture avec le quotidien, la capacité à interagir et l’invisibilité de l’encadrement. Si l’existence de ces normes explicites en font « un espace en rupture avec la vie du dehors, l’analyse fait néanmoins ressortir une certaine continuité« . Les normes sociales et les rapports de pouvoir sont souvent maintenus au sein des collectifs et de « loi du groupe » qui s’y impose. Ainsi l’étude montre que « la « colo » n’est pas coupée du reste de la société, notamment d’une intériorisation de rapports de pouvoir, entre classes sociales et entre sexes. Vivre en collectivité, entre jeunes, loin des parents, du quartier et des copains habituels fait indubitablement de la « colo » une expérience spécifique. Pour autant, cette dernière a des effets biographiques non spécifiques et renforce la socialisation ordinaire – que celle-ci entérine l’ordre social dominant ou non ».

Si les séjours de vacances collectives participent à la socialisation, elles influent également sur la transformation personnelle des jeunes qui y participent. Évidemment, et au-delà de l’aspect anecdotique ou mythique, elles constituent un moment où les jeunes se sentent grandir. En effet « sur un temps ramassé, encouragés par le regard des autres, notamment des plus grands et des animateurs, les adolescents vivent certaines expériences comme des rites de passage, les faisant transiter d’un état (enfance) vers un autre (adolescence, voire jeune adulte). La séparation avec les parents, le dépassement de soi, l’accumulation d’expériences nouvelles, le franchissement d’étapes biographiques et la projection vers l’âge adulte favorisent l’incorporation d’une sensation d’aguerrissement, à l’origine d’une assurance de soi renforcée ». Mais c’est justement parce « les vacances encadrées ne sont pas coupées des logiques régissant les distances sociales ordinaires, au sein de l’espace résidentiel, professionnel ou de loisirs » que « la transformation de soi est alimentée par la confrontation à une altérité sociale ». Plus les milieux sociaux de « recrutement » sont diversifiés, plus les jeunes multiplient les séjours et donc les expériences et les confrontations variées, plus ils susceptibles d’être confrontés et d’expérimenter « cette altérité sociale, à partir de laquelle ils ont pu élargir leur répertoire culturel ».

Des résultats qui plaident en faveur d’un renforcement des séjours et de la mixité des publics qui les fréquentent.

Retrouvez l’ensemble des résultats de l’enquête de l’INJEP ici : IAS36_colonie-de-vacances

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :