Penser l’enseignement supérieur du XXIe siècle

« L’enseignement supérieur et la recherche ne sortiront pas indemnes du Covid-19, c’est une évidence »

ainsi débute la 3e édition du « Cahier de tendances de l’ESRI » de l’AEF. L’objectif de cette publication est de « scruter les évolutions que la crise sanitaire a révélées

ou accélérées et qui marqueront probablement le secteur de manière durable ». Sont donc évoqués : « la fragilité psychologique des étudiants, après trois mois de cours à distance et dix d’épuisants « stop and go » », « la transformation numérique de l’ESR, dans toutes ses dimensions », « la formation « de masse » des enseignants à la pédagogie numérique, entraînant un surcoût d’équipement qui pèse sur les budgets et creuse les inégalités », « les prémices d’une (tardive) adoption du télétravail dans l’ESR et d’une prise en compte de l’enjeu de la qualité de vie au travail par les équipes de direction », mais aussi « l’évolution des concours était déjà en germe », « la montée en puissance des microcertifications, qui risque de bouleverser le marché des diplômes », la dimension stratégique « des fonctions jusqu’ici discrètes, voire regardées de haut – les DSI, les conseillers pédagogiques, les communicants ».

Un inventaire, certes un peu à la Prévert, mais qui montre bien comment la situation sanitaire actuelle vient reposer les questions fondamentales qui traversent l’enseignement supérieur depuis plusieurs années et auxquelles aucune réponse n’est réellement apportées.

Dans une enquête de l’EDHEC BS, l’Institut Montaigne et OpinionWay réalisée en janvier 2020, avec une seconde vague d’enquête a été menée en juin pour prendre en compte l’impact du COVID-19, plus de 5 000 personnes ont été interrogés en France, en Grande-Bretagne, en Afrique du Sud, aux États-Unis et en Inde pour comprendre « leur perception de l’enseignement supérieur et de son évolution face aux défis du numérique, de l’emploi, de l’internationalisation et de l’inclusion sociale », les sondés souhaitent majoritairement que des changements importants interviennent en France, « notamment dans les formats et les supports d’apprentissage, mais également dans les enseignements proposés. Cette volonté de transformer le paysage de l’enseignement supérieur est moins marquée dans les autres pays ».

La question n’est pas nouvelle. Elle concerne certes l’apport du numérique -et la gestion des enseignements pendant la pandémie révèle le retard accumulé dans ce domaine. Mais il n’est pas la seule piste d’évolution. Lors de la présentation du rapport du CESE sur la démocratisation de l’enseignement supérieur en septembre 2012, l’UNSA dans sa déclaration insistait sur une évolution ancrée sur l’accompagnement des étudiant.e.s , « un élément essentiel de leur réussite » afin de lutter contre les inégalités sociales et à terme, des retards en matière d’économie de la connaissance qui seraient désastreux à long terme ». Elle affirmait que «  cet accompagnement ne sera pas possible sans moyens et sans formation » ni sans la prise en compte et la reconnaissance de «  l’implication pédagogique des enseignants-chercheurs » rendue possible par le renforcement du nombre et des missions des personnels administratifs, ingénieurs et techniciens.

Si la loi de programmation de la recherche (LPR) pour les années 2021 à 2030 porte diverses dispositions relatives à la recherche et à l’enseignement supérieur adoptée le 20 novembre 2020, elle n’est pour autant pas une loi consacrée à l’avenir de l’enseignement supérieure et la construction de l’université du XXIe siècle. Un chantier, à n’en pas douter, qu’il serait urgent d’ouvrir et auquel le troisième « Cahier de tendances de l’ESRI » de l’AEF et les rendez-vous qui lui seront adjoints peuvent permettre de réfléchir.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :