Le droit d’apprendre et d’enseigner dans des écoles sûres

« Les élèves ont le droit d’apprendre et de s’épanouir dans une école sûre. Les enseignant.e.s ont le droit d’enseigner et d’aider leurs élèves à réaliser leur plein potentiel dans une école sûre » affirme l’Internationale de l’Éducation dans un communiqué à la suite de la fusillade qui a coûté la vie à 19 enfants et deux enseignantes dans une école d’Uvalde, au Texas.

En l’absence de régulation gouvernementale limitant l’accès aux armes à feu et au refus d’interdire les armes d’assaut, la liste des victimes dans les écoles aux États-Unis s’allonge en effet d’année en année, alors que « les éducateur.rice.s du monde entier demandent que des mesures immédiates soient prises pour mettre fin à la violence par arme à feu qui sévit dans les écoles et les communautés à travers les États-Unis », a déclaré David Edwards, secrétaire général de l’Internationale de l’Éducation.

Ainsi, depuis le début de l’année ce sont 27 fusillades qui ont eu lieu dans des établissements scolaires aux États-Unis, ce qui porte le total à 118 depuis 2018. Les armes à feu sont devenues la principale cause de décès chez les enfants et les adolescent·e·s âgées de 1 à 19 ans en 2020, aux États-Unis, devant les accidents de la route, les overdoses ou le cancer (selon le Center for Disease Control).

Dans une déclaration commune, la présidente de la Texas State Teachers Association, Ovidia Molina, et la présidente de la National Education Association, Becky Pringle, demandent « Combien de fusillades de masse doivent encore se produire avant que ces décideurs et décideuses prennent enfin leurs responsabilités et s’attaquent au problème de la sécurité des armes à feu ? », alors que Randi Weingarten, présidente de l’ American Federation of Teachers, rappelle que « ces actes de haine odieux sont destinés à nous terroriser toutes et tous [et que les communautés touchées]vont rejoindre une longue liste de localités qui ne seront plus jamais les mêmes ». Enfants, parents sont en effet traumatisé.e.s. Quant au personnel éducatif, dans un niveau élevé d’anxiété, il en est « à se demander si leur école sera la prochaine à être ciblée ».

Nul part dans le monde la violence ne peut s’opposer à l’Éducation ou la remettre en cause. Ce qui est intolérable de la part d’intégristes barbares comme les talibans en Afghanistan interdisant la scolarisation des filles pour de fausses raisons religieuses, n’est pas davantage acceptable lorsque cette situation est rendue possible par le lobby des armes à feu soutenu au faux prétexte de liberté.

Partout l’Éducation doit être un droit, celui de s’émanciper et de faire progresser la paix.

Un commentaire sur “Le droit d’apprendre et d’enseigner dans des écoles sûres

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :