[La Culture est-elle transmissible?] : l’Éducation artistique et culturelle

Dans la longue et parfois mouvementée relation entre l’Éducation et la Culture, l’Éducation artistique et culturelle (EAC), marque une étape importante et structurante et contribue à interroger la transmissibilité de la Culture. C’est à cette question que tente de répondre la recherche conduite par Béatrice Laurent pour le Centre Henri Aigueperse – UNSA Éducation, dans le cadre des agences d’objectifs de l’IRES.

Aujourd’hui, dix villes en France sont des laboratoires pour expérimenter le dispositif conjoint des ministère de la Culture et de l’Éducation nationale, dit « 100 % EAC », c’est-à-dire une démarche visant à proposer à 100 % des enfants et des jeunes de ces communes des actions d’Éducation artistique et culturelle.

Ce protocole, encore en phase d’expérimentation, s’inscrit pleinement dans la longue évolution de la transmission de la Culture et des relations, parfois distantes, parfois conflictuelles, actuellement plus apaisées, entre le domaine culturel et celui de l’École.

La recherche réalisée par le Centre Henri Aigueperse – UNSA Education, analyse la mise en œuvre et le développement de l’éducation artistique et culturelle inscrite dans cette évolution et interroge les enjeux et les conditions d’une possible généralisation.

À partir d’un focus réalisé sur la construction du dispositif 100 % EAC à Metz et des entretiens des différents acteurs impliqués, l’étude montre le caractère partenarial du projet mais aussi son besoin de pérennité et d’inscription dans une politique culturelle globale souvent portée par des décideurs militants.

Au-delà, ce travail met en évidence les questions vives, philosophiques, sociologiques, politiques, posées par la notion même de transmission de la Culture. De quelle(s) culture(s) s’agit-il ? Y a-t-il héritage ? Transmission à l’identique ? Construction d’une identité culturelle spécifique ? Comment articuler les dimensions individuelles et collectives ? Quels liens entre démocratisation culturelle et démocratie culturelle ? Quels rôle pour les « passeurs », les « médiateurs »… ?

Les préconisations qui concluent le rapport proposent des pistes pour réfléchir à la mise en place d’une éducation artistique et culturelle qui contribue à l’émancipation de toutes et tous.

Vous pouvez lire la synthèse de la recherche ici : recherche EAC synthèse coorigée

et retrouver l’ensemble du rapport : EAC rapport corrigé2

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :